FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 9 décembre 2015

Les élèves de l’école Saint-Augustin se sont joints à Paula Biggar, ministre des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie, pour sensibiliser les gens à la sécurité entourant les chasse-neige par l’entremise d’un projet de décoration de chasse-neige.  De gauche à droite : Grace Harding, Chloe Arsenault (à genou), Anderson Gallant, Skyler Master Gallant, la ministre Biggar, Aidan McTague et Carl Peterson, directeur adjoint de l’école Saint-Augustin. (Photo : Brian Simpson)

Les chasse-neige sont des grosses machines dont il faut se méfier l’hiver.  Même si leur présence sur nos routes est essentielle, il faut user de prudence à leur approche.  Afin de sensibiliser le public, et en particulier les enfants, aux dangers que peuvent représenter les chasse-neige et l’équipement de déneigement en général, le gouvernement provincial a initié il y a quelques années un projet d’art qui permet aux enfants de voir de près l’équipement utilisé pour déneiger les routes de l’Île.

En peignant une lame de chasse-neige, ils comprennent que cet outil est gros et lourd et n’est pas un jouet.  «Quand il y a des chutes de neige abondantes, les enfants sortent jouer dehors, surtout lorsqu’il n’y a pas d’école.  Je veux m’assurer que nos enfants connaissent l’importance de rester suffisamment loin des chasse-neige qui passent sur nos routes», a affirmé la ministre des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie, Paula Biggar. 

Selon elle, ce projet donne l’occasion aux élèves de l’élémentaire de voir la grosseur d’une lame de chasse-neige de près, puis de constater le danger potentiel que cela peut représenter. 

Les élèves de l’école Saint-Augustin ont peint le drapeau acadien en toile de fond, et y ont inscrit le nom de leur école et celui du centre scolaire-communautaire.  La mission de la Commission scolaire de langue française ‒ le bien-être de l’enfant ‒ a également été incorporée à la lame.  

«Les élèves étaient très fiers de promouvoir le riche patrimoine acadien de Rustico, de façon créative et amusante.  Après avoir vu la lame en place, les élèves ont commencé à discuter avec enthousiasme de la possibilité de voir “leur” chasse-neige par un jour de neige.  Les enfants ont eu la chance de voir un chasse-neige de près, et ils ont reçu une leçon sur la sécurité.  Nous sommes persuadés que la sécurité entourant les chasse-neige comptera plus cet hiver», a déclaré Carl Peterson, directeur adjoint de l’école Saint-Augustin.  Une fois peintes, les lames de chasse-neige sont enduites de laque incolore pour les protéger.  

Le projet de décoration de chasse-neige existe depuis 2013.  Les écoles participantes de cette année sont : l’école Pierre-Chiasson, l’école O’Leary Elementary, l’école Gulf Shore Consolidated, l’école Saint-Augustin, l’école François-Buote, l’école Stratford Elementary etl’école La-Belle-Cloche.

Selon Ron Ryder, un employé du ministère des Transports, de l’Infrastructure et de l’Énergie, les chasse-neige colorés ont pu montrer leur efficacité sur les routes dès le 4 décembre, lorsque l’Î.-P.-É. a reçu sa première bordée de neige.  «Les chasse-neige sont affectés à des routes dans le voisinage des écoles où ils ont été peints.  Les élèves ont donc de bonnes chances d’admirer leur travail», a indiqué l’employé.


Les élèves et le personnel de l’école Saint-Augustin autour de leur chasse-neige.  (Photo : Brian Simpson)

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images