FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 2 décembre 2015

Gilles Arsenault (à gauche), membre de la «l’Équipe Étoile» de la Société canadienne du cancer, a reçu de l’aide importante de Charles Bernard, Colleen Richard, Francine Arsenault et Janice Gallant, afin de pouvoir organiser une soirée d’honneur pour cinq personnes bien aimées qui sont décédées d’un cancer dans les dernières années.


Une très belle soirée a été organisée à la Légion royale canadienne de Wellington, le 28 novembre dernier, afin d’honorer et célébrer la vie de cinq personnes bien aimées de la région Évangéline qui sont décédées d’un cancer dans les dernières années.

Plus de 200 personnes ont acheté des billets d’avance ou se sont présentées pendant la soirée; plusieurs étant des membres de la famille de Claudette Arsenault, Léonce Bernard, Roger Gallant, Nicole Grigg et Corinne Gallant.  Ce fut une belle occasion pour ces familles et d’autres membres de la communauté de se rassembler et de passer un bon moment ensemble. 

L’évènement était une initiative de Gilles Arsenault d’Abram-Village, qui est membre de la «Dream Team» de la Société canadienne du cancer à l’Île-du-Prince-Édouard.  En tant que membre de cette équipe, il devait organiser au moins une grande activité de prélèvement de fonds afin de supporter les efforts de recherche pour le cancer.

«J’écoutais un disque compact où le défunt Roger Gallant, chantait des chansons, comme il aimait le faire, lorsque tout d’un coup, l’idée m’est venue de faire une «fête d’honneur» pour lui et pour d’autres familles qui pourraient être intéressées», a expliqué Gilles Arsenault.  Lui-même a vécu la cruelle réalité de ce que le cancer peut faire, en perdant sa sœur Nicole Grigg à l’âge de 41 ans. 

«J’ai fait quelques appels téléphoniques et plusieurs personnes sont venues me donner un coup de main pour que tout se passe bien», a-t-il ajouté.  «Je suis très heureux de la participation des gens; la soirée n’aurait pas pu aller mieux».

Fonds communautaire 

Tous les profits des billets ainsi que les dons ont été directement versés à la Société canadienne du cancer pour continuer les efforts de recherche.  Cela démontre que de plus en plus les cancers peuvent être guéris.  

Un nouveau «fonds communautaire» a aussi été créé avec les profits des ventes de nourriture et du 50/50. 

«L’idée du fonds communautaire, c’est d’être capable d’aider quelqu’un qui aurait besoin des soins de santé et qui passe à travers des difficultés», continue Gilles Arsenault.  «C’est un fond que nous allons vouloir faire croître afin d’être en mesure d’aider le plus de personnes qui en auront un jour besoin».

Pendant la soirée,  le représentant de l’Île-du-Prince-Édouard au conseil d’administration national de la Société canadienne du cancer, Alfred Arsenault, a offert un petit mot expliquant l’importance de continuer à persévérer face au cancer. 

«Nous avons la vision que tous les Canadiens pourront un jour vivre sans cancer et nous allons tous oeuvrer en ce sens», a dit M. Arsenault avec optimisme.  «Un gros merci à tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à l’organisation de cet évènement significatif».

Alfred Arsenault a assuré que les fonds amassés lors des activités organisés par «l’Équipe Étoile» vont directement aux efforts de recherches pour combattre et éliminer le cancer. 

Gilles Arsenault a dit qu’il souhaite répéter l’expérience l’année prochaine, car l’appui de la communauté était évident.  

- Par Nick Arsenault

L'Île-du-Prince-Édouard en images