FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 27 octobre 2015

Pierre Bernard n’a pas réussi à couper l’As de pique le vendredi 23 octobre, alors le montant à gagner est rendu à 3 110,50 $ pour le 30 octobre à Wellington.


Chaque vendredi de 19 h à 21 h au Centre Vanier de Wellington, c’est la «Chasse à l’As».  Il s’agit d’une loterie dont les profits serviront au financement du Voyage international 2016 des élèves de l’école Évangéline.

Puisque l’As n’a pas été pigé le vendredi 23 octobre, le montant à gagner est maintenant de 3 110,50 $.

Quand l’As de pique sera tiré, le gagnant gagnera 50% des ventes de la soirée et l’argent accumulé à cette date, ce qui peut représenter un très beau montant. 

Chaque vendredi soir, 50% des ventes vont dans un compte pour le voyage, tandis que 40% sont mis dans le pot à gagner et 10% est remis au gagnant de la soirée s’il ne tire  pas l’As. 

Le 23 octobre,  le billet gagnant appartenait à Florence Bernard, représentée par son fils Pierre.  C’est celui-ci qui a coupé les cartes, espérant trouver l’As.  Comme il n’a pas réussi, il a tout de même rapporté 10 % des ventes de la soirée, soit la somme de 110,50 $.

Ce jeu est rendu très populaire dans plusieurs régions de l’Île et permet de très bonnes collectes de fonds pour divers groupes.  À Tignish,  la loterie se fait au profit des pompiers volontaires.   Dans cette région, le concours attire jusqu’à 2 000 personnes chaque semaine et le montant à gagner dépasse maintenant 400 000 $.  Il reste 13 cartes dans le paquet et l’As de pique n’a toujours pas été tiré. 

Le même genre de collecte de fonds a lieu dans d’autres endroits pour d’autres causes, entres autres, à Summerside, à Palmer Road et plus récemment on a annoncé que le Centre des arts de la Confédération à Charlottetown allait débuter une même collecte.  Il faut avoir 19 ans pour jouer.

- Par Marcia Enman

L'Île-du-Prince-Édouard en images