FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 15 juin 2016
Les récipiendaires de l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard pour l’année 2016 ont été annoncés aujourd’hui par le chancelier de l’Ordre, l’honorable H. Frank Lewis, lieutenant-gouverneur de l’Île-du-Prince-Édouard, et monsieur Charles Curley, président du Conseil consultatif de l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard.

 Voici les trois Insulaires qui recevront cet honneur :

 Madame Carolyn Bateman de Charlottetown;
 Keptin John Joe Sark de Johnston’s River et
 Dre Dagny Dryer de Little Sands.

Ces trois personnes ont été choisies parmi un total de 53 Insulaires mis en candidature pour recevoir la distinction cette année.

Cet honneur a été conféré pour la première fois en 1996.  Depuis, trois Insulaires par an sont choisis.  Les récipiendaires de 2015 étaient M. Bill Campbell, OIPE de Charlottetown, M. Gerald Sheldon Dixon, OIPE de Crapaud et Dr Charles St. Clair Trainor, OIPE de Charlottetown.

Cette distinction permet de rendre hommage aux Insulaires qui ont fait preuve d’excellence ou d’un leadership exceptionnel dans leur communauté et dans leur profession ou métier.   Décernée annuellement à la suite d’un processus public de mise en candidature, il s’agit de la plus haute distinction attribuée à un citoyen de la province.  Les récipiendaires sont choisis chaque année par un conseil consultatif indépendant composé de neuf personnes.  L’insigne de l’Ordre sera présenté par Son Honneur, le lieutenant-gouverneur, lors d’une cérémonie spéciale d’investiture en septembre à la Maison du gouvernement, à Charlottetown.


Carolyn Bateman

Carolyn Bateman contribue énormément à l’amélioration de sa communauté insulaire et se démarque comme leader et défenseure des intérêts de centaines de familles insulaires.

Depuis plus de deux décennies, Carolyn Bateman poursuit des activités de sensibilisation et de défense des intérêts pour le traitement et l’éducation des enfants atteints d’autisme. Son dévouement provient d’un lien très personnel avec cette cause. À l’âge de quatre ans, son fils a reçu un diagnostic d’autisme. Maintenant jeune homme, il poursuit avec succès des études à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard afin d’y obtenir un certificat en administration, en dépit d’être atteint d’autisme grave. Tout en s’acharnant à trouver les meilleurs traitements et la meilleure éducation possible pour son fils non verbal, elle s’est aussi dévouée à aider d’autres familles touchées par l’autisme à l’intérieur et à l’extérieur de sa collectivité.

Carolyn Bateman est cofondatrice et ancienne présidente de la Autism Society of Prince Edward Island. En 2002, elle a aussi cofondé l’organisme Stars for Life Foundation for Young Adults with Autism, dont elle est toujours la présidente. Grâce à son leadership et à son dévouement, la fondation a recueilli 1,2 million de dollars pour la construction du premier foyer et centre de ressources pour l’autisme à l’Î.-P.-É. en 2011.

En raison de ses nombreux efforts, elle a mérité beaucoup de prix et de reconnaissances, y compris : bénévole de l’année, la bourse Paul Harris du Club Rotary, première récipiendaire du Joan teRaa Memorial Award, le prix humanitaire de la Croix-Rouge et en 2012, la médaille du jubilé de diamant de la reine pour son énorme travail à aider les Insulaires touchés par l’autisme. L’impact des efforts de Carolyn Bateman continuera à se faire sentir pendant de nombreuses années. Elle incarne donc les idéaux pour lesquels l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard a été établi.
 

Dre Dagny Dryer

En 2012, la Dre Dagny Dryer a mérité le prix national d’excellence en médecine et en santé de la Société canadienne du cancer, soulignant sa contribution exceptionnelle à l’avancement de la mission de la Société canadienne du cancer de réduire le fardeau associé au cancer au Canada. Ce prix prestigieux n’est accordé qu’à une seule personne par année au Canada. C’est avec humanité et humilité que la Dre Dryer a transformé les soins et le traitement du cancer à l’Île-du-Prince-Édouard au cours des 30 dernières années.

La Dre Dagny Dryer, qui est venue à l’Île-du-Prince-Édouard en 1981 comme la toute première oncologue médicale de la province, compte parmi les plus respectés de son domaine, bien au-delà de nos frontières. Sa priorité a toujours été la gestion des cas de cancer à partir du diagnostic jusqu’au traitement, y compris les soins palliatifs. Grâce à sa détermination et à son dévouement, elle a su développer les soins aux personnes atteintes du cancer, passant d’une équipe de deux (dont elle et une réceptionniste), à un département d’oncologie dans l’hôpital Queen Elizabeth et ensuite au Centre de traitement du cancer de l’Î.-P.-É., entièrement équipé.

Sous la gestion et l’administration de la Dre Dryer, le Centre de traitement du cancer a été chef de file au pays en raison des visites hebdomadaires multidisciplinaires. Nous pouvons maintenant compter sur les services d’une diététiste, d’un préposé spirituel, d’un travailleur social et d’un intervenant auprès des patients qui aide et guide ces derniers dans leur cheminement de lutte contre le cancer.

Grâce à son excellence dans sa profession, à sa passion et à ses convictions personnelles, la Dre Dagny Dryer a aidé à faire du Centre de traitement du cancer de 
l’Î.-P.-É. l’institution de bonne réputation qu’elle est aujourd’hui. Le soin des patients et de leur famille est la principale préoccupation de la Dre Dryer, démontrant toujours un respect sensible pour ses patients au moment où ils sont le plus vulnérables. La Dre Dryer s’est toujours dévouée à servir les Insulaires et mérite donc amplement d’être reçue à l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard.


Keptin John Joe Sark

Keptin John Joe Sark est un chef spirituel du peuple mi’kmaq qui a établi un climat durable de compréhension entre différentes cultures. Né sur la réserve de Lennox Island en 1945, il a servi de gardien de l’intégrité spirituelle et culturelle du peuple mi’kmaq.

Keptin Sark a obtenu son baccalauréat ès arts en sciences politiques de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard. En 1985, il est honoré par le grand chef de la nation mi’kmaq, le nommant keptin de la nation mi’kmaq. Par la suite, il a été élu unanimement par les keptins de la nation mi’kmaq, recevant une nomination à vie de keptin du Grand conseil mi’kmaq.

À titre de représentant du Conseil mi’kmaq, keptin Sark a fait du lobbying au niveau international pour revendiquer des droits et obtenir des reconnaissances. Il a eu une audience avec le pape au sujet des pensionnats; a participé à l’élaboration de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et a été coproducteur, réalisateur et directeur artistique du film Spirit World – The Story of the Mi’Kmaqs. Il a aussi écrit un livre sur l’histoire du peuple mi’kmaq et continue d’utiliser son expertise pour encourager la présentation d’un portrait précis de l’histoire mi’kmaq. 

Keptin Sark a été nommé ambassadeur mi’kmaq au Vatican en 1994, à la Commission des droits de la personne des Nations Unies à Genève en 1994, à la Société nationale de l’Acadie en Nouvelle-Orléans en 1999 et à la Société nationale de l’Acadie en France en 2002. Il a appuyé les arts traditionnels comme la fabrication de paniers réalisée par la Mingoo Arts and Craft Corporation, et a fait la promotion de programmes communautaires pour la récolte de tourbe, de vase de moulière et d’huîtres. Keptin John Joe Sark est un infatigable érudit, enseignant, défenseur et ambassadeur, en plus d’être un récipiendaire des plus méritants de l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard.

L'Île-du-Prince-Édouard en images