FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 13 avril 2016

Le lieutenant-gouverneur de l’Île-du-Prince-Édouard, H. Frank Lewis (à gauche) a livré le discours du Trône du gouvernement MacLauchlan dans une salle comble.  

Dans son second discours du Trône en moins d’un an, le gouvernement de Wade MacLauchlan a étalé un programme bien défini, qui met l’accent sur la mobilisation des Prince-Édouardiens de tous âges et leur engagement dans les décisions importantes qui les concernent.

Durant les 10 derniers mois, les citoyens de l’Île ont pu donner leur avis sur les ressources en eau et la façon de les exploiter et de les protéger.  Il y a eu 60 consultations publiques et plus de 430 recommandations présentées par des Insulaires.  Ces derniers ont aussi pu suivre les travaux du comité législatif spécial créé pour mobiliser les Insulaires sur la question du renouvellement démocratique.  Ce comité a tenu 17 consultations et audiences communautaires, auxquelles ont assisté 600 participants sur une période de 9 mois.  

Durant la prochaine année, les citoyens devraient pouvoir prendre connaissance des décisions et stratégies auxquelles ils ont contribué, notamment avec une loi sur l’eau et le rapport du comité spécial sur le renouvellement démocratique.   

Dans le cadre de l’initiative Contribuons à l’Î.-P.-É., qui invite les Insulaires à se joindre à des organismes, conseils et commissions (OCC) gouvernementaux, 245 personnes ont posé leur candidature et 38 personnes font actuellement partie de 14 OCC consultatifs.

D’autres occasions vont se présenter cette année de contribuer à la gouvernance générale de la province.  Le gouvernement prévoit de mettre sur pied deux nouveaux conseils consultatifs en santé communautaire pour obtenir un point de vue local sur la prestation des services de santé aux résidents.  

Il sollicitera également la participation du public et du secteur culturel en vue de définir une nouvelle stratégie culturelle sur 10 ans et il veut créer un nouveau conseil consultatif des jeunes afin d’orienter les programmes et les politiques de manière qu’ils servent au mieux les intérêts des jeunes de l’Île-du-Prince-Édouard.  

Tous ces citoyens qui prennent part aux consultations vivent à l’Île, dans des villes, des villages, parfois des hameaux de quelques maisons, qui ne répondent à aucun règlement municipal.  

Au cours de la dernière année, le gouvernement dit avoir lancé une série d’initiatives visant à créer des collectivités dynamiques dans la province.  Il dit avoir encouragé les administrations locales à collaborer plus étroitement pour offrir des services publics plus constants et plus efficaces à l’ensemble des résidents de l’Î.-P.-É. 

«Nous poursuivrons dans cette voie au cours de la prochaine année, notamment en fournissant un soutien financier pour permettre aux dirigeants locaux d’étudier et d’analyser la question de la croissance municipale.  Nous sommes déterminés à instaurer pour les municipalités des modalités de financement stables et prévisibles qui tiennent compte du niveau des services dispensés à leurs résidents», dit le discours du Trône.  

Cet automne, le gouvernement présentera une nouvelle loi sur l’administration municipale (Municipal Government Act).  Cette loi devrait accorder un plus grand pouvoir aux municipalités organisées, et fixer des normes minimales.  Le discours du Trône ne dit pas si cette loi servira à motiver la création de plus grandes zones incorporées et «organisées» qui pourront alors profiter du «plus grand pouvoir» octroyé par cette nouvelle loi.  

Le gouvernement MacLauchlan a également annoncé plusieurs initiatives reliées à la prospérité et à une meilleure vie pour les citoyens.  

Pour obtenir de plus amples renseignements ou prendre connaissance du discours, veuillez consulter le www.gov.pe.ca/thronespeech.




Juste avant la lecture du discours du Trône, le lieutenant-gouverneur procède à une inspection symbolique de la garde.  C’est un moment très haut en couleur. 


Assises à l’arrières, plusieurs personnes s’entassaient comme des sardines.  On reconnaît entre autres le chef du NPD, Mike Redmond.


- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images