FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 5 janvier 2016
Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) s'inquiète de la confusion qui entoure l'entrée en vigueur des nouvelles dispositions de l'assurance emploi touchant les prestations de compassion. Le précédent gouvernement conservateur avait annoncé, dans son budget d'avril 2015, que la durée de ces prestations de compassion passerait de six semaines à six mois, à compter de janvier 2016, donc ces jours-ci.

Or, on avait moins insisté à l'époque sur le fait que ces prestations de compassion ne sont versées qu'à ceux qui prennent soin non pas d'un proche malade ou âgé, mais d'un proche "mourant" ou qui "risque de mourir".

C'est ce qui fait que peu de gens y sont admissibles en réalité, a souligné au cours d'une entrevue, mardi, Marie-Hélène Arruda, coordonnatrice du MASSE.

La documentation du programme d'assurance emploi stipule d'ailleurs qu'un médecin doit signer un formulaire attestant que la personne malade "risque fortement de décéder au cours des 26 prochaines semaines".

- Par Lia Lévesque
LA PRESSE CANADIENNE

L'Île-du-Prince-Édouard en images