FacebookTwitterRSS

 Votre journal francophone de l'Île-du-Prince-Édouard
Le 9 novembre 2015
Tous les Prince-Édouardiens souhaitaient en secret que leur province retrouve le chemin du conseil des ministres.  Même si bien des francophones auraient préféré le député de Charlottetown, Sean Casey, parce qu’il est bilingue et intéressé à la communauté francophone, le premier ministre Trudeau a plutôt élevé le député de Cardigan au rang de ministre.  Dès le 4 novembre, il a pris les rênes de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, un ministère important dans le contexte des négociations pour le partenariat transpacifique.  

Dans un communiqué émis peu de temps après l’annonce, le premier ministre Wade MacLauchlan s’est dit «grandement satisfait» que l’Île, avec ses 140 000 habitants, soit au conseil des ministres.  «Lawrence MacAulay est un ministre efficace qui a démontré une bonne compréhension des principaux dossiers de l’Île-du-Prince-Édouard», a indiqué M. MacLauchlan.  

M. MacAulay est âgé de 69 ans.  Avant de se lancer en politique, il y a 27 ans, le natif de St. Peter’s Bay, à l’Île-du-Prince-Édouard, était agriculteur et homme d’affaires.

Lawrence MacAulay est député de Cardigan depuis novembre 1988.  Au sein de précédents gouvernements formés par le Parti libéral, il a notamment été Solliciteur général du Canada, ministre du Travail, Secrétaire d’État aux Anciens Combattants, Secrétaire d’État chargé de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et président du caucus de l’Atlantique.

Le président de la Société Saint-Thomas-d’Aquin, Guy Labonté, a félicité le premier ministre Trudeau pour avoir choisi un cabinet qui reflète la diversité de notre pays.  «J’attends avec intérêt de rencontrer et de travailler avec Mélanie Joly, la ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles.  Traditionnellement, les gouvernements libéraux ont démontré une ouverture aux besoins des communautés acadiennes et francophones en situation linguistique minoritaire.  J’ose espérer que ce nouveau gouvernement libéral va continuer cette tradition», a dit Guy Labonté.

- Par Jacinthe Laforest

L'Île-du-Prince-Édouard en images